15/08/2008

j'ai fallit mourrir en donnant la vie...

voila,

Liam a 2 mois et demi, je me decide enfin a vous racconter mon accouchement, pourquoi si longtemps apres?

Déjà parceque j'ecris pas beaucoup, c'est pas ce que je fais le mieu... et aussi Parceque tout a toujours été rose sur ce blog,  et puis et surtout mon accouchement est plutot loin d'etre rose il est plutot... rouge... rouge sang...

je vous passe ma grossesse  super douloureuse et  les hopitalisations avant le jour J...

Donc, la veille vers 19h on me met le fameu cachet dans le vagin, il ne se passe absolument rien, aucune contractions, j'ai du mal a m'endormir, pourtant je sais qu'on va venir me reveiller vers 2h voir ou en est mon col, vers 23h je parviens enfin a m'endormir jusque 2h20 ou on vient me reveiller pour me "visité" col a presque 3  :(  (j'oublie de dire  que j'avai le col a 2 a 19h) donc presque pas bouger, la Sf décide de me remettre un autre cachet, et la peu apres je commence a ressentir les premiere petite contraction mais rien de tres fort, je me rendors vers 4h30-5h00 et vers 7h la Sf vient me reveiller, pour me revisité, je suis a a peine 4  :(  il faut vite aller a la douche mettre une superbe blouse d'opéré ouverte dans le dos (la classe  :sol: ) heureusement celle ci a des cordons et ne reste pas ouverte lol, on va m'installer dans la salle d'accouchement et la mon chéri arrive enfin
 
la on vient me mettre la perf pour acceléré le travail et on m'assure que l'anesthésiste va arrivé pour me faire la péri (vers 8h00-8h30) ce qu'il vient faire, arf je m'assied sur le lit, il me pique je sers les dents, il me fait super mal ce con j'ai l'impression d'avoir des decharge electrique dans le dos mon homme me dit "respire" arf je peu pas ca fait malllllll
 
enfin ouf fini, je suis super contente, j'e sentirais pas les contractions!!!! YESSSSSSSSSSSSSSSSS  [:agnes189] j'aurais pas mallll    heuuuuuuuuuuu  [:almeida_]  :D  
 
et la commence un longue attente, tres longue... apres m'avoir revisité pour la enieme fois, et toujours a 4 on me dit "assiez vous en talleur les genoux bien vers l'exterieur pour ouvrir un max le bassin, que bébé descente (il est +/-9h) ce que je fais, m'en fou j'ai pas mal heuuuu  :p  
 
15h30 un gygy vient pour me percé la poche des eaux, la il me blesse, je ne sens rien mais on voit bcp de sang qui s'ecoule a chaque contractions, on avertit la SF qui avertit le gygy a son tour et qui vient nous rassuré, en expliquant que c'est en rompant la poche des eaux blabla...
 
je reste comme ca, en assis tailleur, jusque 16h sans me plaindre sans bouger, patiement en esperent que bébé descende et que il naisse avant que la peri n'agisse plus, on a deja du me remettre une seringue de produit pour la péri, la premiere etant vide, j'ai la jambe gauche qui se reveil  :( je suis a 5 arf arf je commence a flippé un peu, je veux pas avoir mal ... j'ai deja asser douiller pendant ma grossesse...
 
(toujours pas mal de sang qui s'ecoule, c'est impressionnant, on le constate et on en reparle a la SF mais apparement c'est normal...)
 
on refait venir l'anesthesiste il m'injecte une dose suplementaire en intravéneuse me dit de me coucher sur le coter gauche pour que le produit descente de ce coté (tit clein doeil  ;) a Karlin, j'ai vu que tu as du faire pareil lol)
ca marche un peu, mais au bout de 2h arf je commence a bien sentir ma jambe gauche, jarrive a nouveau a la bouger, et puis surtout je sens de plus en plus les contractions, la commence a entré vraiment en jeux mon cher et tendre qui ne me lachera pas, des qu'il voit une contraction se pointé m'aide a respiré, de moi meme j'arrivais pas, je bloque ma respiration, ce qui a pour effet d'intensifier la douleurs, arf, mais heureusement a chaque contraction il plonge ses yeux dans les miens, et je n'ecoute plus que lui, les contractions passer alors bcp mieux, vers 18h45 la sage femme revient pour la enieme fois et me dit, coucher vous sur l'autre coté (le droit) et relevez la jambe gauche plier sur la jambe droite, ce que je fais, elle ressort de la chambre et la arf putaiinnn les contractions sont forte, je dis a mon cheri que je ne tiendrais pas comme ca lgt, ca fait trop mal, la peri n'agit plus du tout JE VEUX PAS AVOIR MAL MERDE!!!! il me calme comme il peut, m'aide a respiré, "expire inspire..." (il répetera ca des centaines de fois) ce qui m'aide vraiment meme si ca fait quand meme toujours bien ma,l meme si c'est quand meme moins que quand je bloque ma respiration, ce que je fais d'instinct les rares fois ou mon chéri ne voit pas la contractions arriver  
 
19h05 la SF revient je lui dit, "ca fait trop mal la je sais plus rester" elle me dit "c'est que ces des contractions qui agissent!" essayez de rester le max que vous pouvez et si vraiment ca va pas, on vous mettra comme vous vous sentez le mieu" et la je me dis "merde, j'en ai marre, faut que ca avance 12h que je suis ici, j'ai a peine dormi 3-4h, y en a marre, je reste comme ca, tant pis si j'ai mal, ca me changera pas apres tout, j'aurais quand meme mal meme autrement et ca agira peut etre pas aussi bien, et comme ca apres je serait tranquil enfin avec toutes ses douleurs, je fais confience a la SF" (2eme SF de la journée cela dit lol) le tout en aillant encore quelques contractions (je vous rassure ca va plus vite de le penser que de l'ecrire ou de le lire lol) la la Sf ressort de la chambre j'ai encore une contraction et la je dit a mon chéri "Liam pousse, rappel la" la tete de mon homme devait a proximativement ressemblé a ca >  :D il rappel la sf qui avait a peine eu le temps de faire 3 m hors de la chambre lol
elle me visite et dit "houlla, il est la a 2 fallanges, on voit sa tete, ses cheveux, vous voulez voir monsieur"  ma tête > :heink:  
voila mon chéri qui dit "ouiiiiiiii"  :whistle: a partir de la je n'aurais plus aucune pudeur envers lui  :whistle:  
 
la SF m'instal les etriés me met vite fait les jambes dessus et me dit, c'est quand vous voulez, vous pouvez pousser meme si il n'y a pas de contractions, et la je commence a penser
 
"ok j'ai mal, je peu rien faire pour avoir moins mal que de respirer, inspiré correctement, je dois pousser, mais je veux pas me dechiré, je pense: "pas pousser trop fort, mais asser pour faire sortir bébé "putain ca fait mal merde!, "pas pousser trop fort", j'ai pousser deja 2 bonnes fois, je suis naze, toute cette  les jours précédents, et cette journée mon déja epuisé..."attention pas me déchiré", arf la sage femme me dit faut pousser un peu plus le coeur de bébé ne bat presque plus arf arf arf tant pis si je me dechir, faut que je pousse, merdeeeeeeeeeeeeeeee j'ai plus de force, "mon coeur..." (c'est comme ca qu'on s appel mon cheri et moi) "mon coeur, j'y arrive plus... " lui me dit "aller mon coeur, tu vas y arriver..." faut que j'y arrive, viteeeee, j'entend le coeur de Liam vaguement, il bat si lentement... je sais pas ou je vais chercher ca, mais je pousse tellement fort et tellement longtemp que enfinnnnnn Liam est la tout...bleu, et blanc, il a du sang qui sort de son nez et de sa bouche, il en a sur tout son corp arf, mais il respire, il a les yeux ouvert,on le pose sur mon ventre il rosi asser vite ouffff, il va bien tres vite la SF (entre mes jambes) change de tete, moi j'y prend pas trop garde, mon chéri non plus, on a enfin notre petit prince, on est dans notre monde, plus personne n'existe, on est tout emus, les larmes aux yeux..  coulent inevitablement, entre nos bisous et ceux a notre fils, "ca y est enfin tu es la!"  nos "Je t'aime, je t'aime mon coeur", et nos "ca y est il est la, enfin" et les "je t'aime tant mon bébé"  
 
apres 5 minutes une SF prend le petit pour un petit controle normal, tres vite elle dit "il ne fait pas 37 SA grand max  
36, j'appelle le pédiatre pour confirmé"  
 
la je commence a me sentir epuisée, sans force, comme vidée, mon chéri me dit je vais vite prévenir tout le monde qu'il est né!
 
 
sur ce temps la ca passe tres vite, je suis plus tres..."presente" la fatigue???  l'autre SF appel la gygy, la pediatre arrive et confirme ce que la 1er Sf pensait max 36 SA"  
 
la gyneco me dit "votre uterus ne contracte pas essayé de pousser pour faire sortir le placenta", j'essaie de toute mes forces, mais j'ai plus de force, je pousse dans le vide, je pousse pas j'ai juste l'impression que je pousse mais je suis vidé, la gygy me dit je dois aller le chercher moi meme,  :ouch:  arf, je fais une drole de tete imaginé qu'elle mette sa main en moi... mais je sais pas encore a quoi m'attendre, elle me dit "prevenez votre mari qu'il revienne pour prendre le petit en peau a peau" j'ai mon tel en mais je sais que j'ai juste a appuyé sur une touche pour l'appeller mais j'y arrive pas, j'ai meme plus la force de réfléchir, je sais a peine parler plus de force pour appuyé, je me sens si fatiguer, je lache mon telephone, encore attacher au chargeur, il tombe a terre,la gygy commence a m'entrer la main, ainssi que le bras (jusqu'au coude quasiment au dire de mon homme) pour aller rechercher le placenta coller sur mon utérus, je hurle, je la suplie d'arreter, j'ai jamais eu aussi mal de toute ma vie, elle me dit qu'elle ne peux pas arreter, mon chéri arrive finalement (il sort dans la joie et revient dans une scene ou  je hurle de toute mes force tellement je souffre, il voit tout ce sang partout...) je hurle encore impossible de retenir les cris, c'est tellement horrible... elle se decide d'arreter, mais je vois a sa tete que ca va pas... j'ai encore si mal mon dieu... elle dit, "on l'embarque en salle d'opération, pour l'endormir", le lit tourne, je me sens partir, j'apercois mes deux amour dans le coin de la chambre, "prend soins de lui"... dis-je a mon mari a mi voix pendant que tout ce monde autour de mon lit me pousse vers la piece en face (salle d'op accouchement cesarienne) on me met de suite un masque sur le nez et la bouche,arf.... mes dernieres forces pour tourné la tete.... ca m'empeche de respirer ce masque... arf .... on me le remet...nonnn ..... encore un peu de forces les derniere.... je tourne encore ma tete pour degager mon nez....ca m'empeche de respiré........ mes yeux se ferment on me remet se foutu masque, j'essaie de tourné ma.... puis...... plus rien..... il est plus ou moins 20h00 le jeudi 29mai 2008

 

Vendredi 30 mai vers 6h00 du matin:

Je me reveil en sursaut, (alors la c'est vraiment comme dans un film) ou suis-je, j'ai quelque chose qui m'empeche de respiré correctement sur le visage, et quelque chose qui me gene dans la bouche, jessaye de le retirer, je suis attaché au lit, j'ai peur, qu'est-ce qu'il se passe? j'apercois un homme de dos a quelque mettre de moi, il est en blanc, un infirmier!? je vois trouble, mes yeux collent (mon cheri me dira apres qu'il m'avaient mit du sparadra sur les yeux) j'essaie d'attiré son attention, je sais pas parler, les sons ne sortent pas de ma bouche il y a queque chose qui me fait mal, j'essaie de fraper sur les barres de coté du lit, j'ai un capteur sur le doigt, ca va faire du bruit, arf, ca n'en fait pas arf, barre en plastique, et capteur en caoutchou pfff, il se retourne quand meme grace au "gemissement" que je pousse pour le faire se retourné, il s'avance vers moi enfin, et me tendant ceci :
 
http://imagesforum.doctissimo.fr/mesimages/4477139/img002.jpg
en disant, vous ete au soins intensif c'est votre bébé, il est en neo-nat, mais ne vous tracassez pas, il est entre de bonne main, en meme temps il m'enleve le masque, quelque chose me gene vraiment et mempeche de parler, il me dit d'attendre qu'il y a un tuyaux dans ma gorge qu'il doit m'extuber, que je dois tousser, arf ca fait mal, enfin ce tube n'est plus la, il me met des lunettes d'oxigene au nez (tuyaux qui passer devant les narrines pour donner de l'oxigene) mieu que le masque qui m'empeche plus de respirer qu'autre chose; il m'explique aussi que j'ai perdu plus de 3 litre de sang apres l'accouchement, que j'ai fais une premiere emoragie, qui a fini par s'arreter toute seul apres +rs heures d'opération, mais que apres une heure l'emoragie avait repris et que la seul solution avait été de m'enlevé mon'utérus, je l'entend, mais je suis pas vraiment la, j'ai pas l'impression qu'il me parle a moi de moi... je demande apres mon mari, je me demande ou il est? pourquoi il est pas la, je le veux, arf il me manque, il est ou? mais j'ai tjs pas de son qui sortent de ma bouche, l'infirmier me demande "votre mari? vous voulez que je l'appel? pourquoi? qu'il vienne?  :heink:  (bah a ton avis? je  veux pas rester seule avec toi! pfff)
je lui fais signe de la tete oui ...
et la le temps ne passe pas, j'ai mal au ventre, je me sens bizard, arf, j'ai mal mais sur quoi je suis? c'est le lit! oui, c'est a cause du lit que j'ai encore plus mal, jessaie de le dire a l'infirmier, qui me repond "c'est le nec plus ultra des matelass, il se gonfle et degonfle constement pour eviter les escart" ben a moi il me fait horriblement mal, il regle le gonflement pour que ce soit moins dur, mais ca change pas toutes les 30 sec j'ai maaaaallllllll , je souffre comme jamais, une infirmiere passe et voit mes larmes couller, j'ai tellement mal... elle me demande "qu'est-ce qu'il y a madame?" "mon bébé quand je peu le voir? je veux le voir!:non:" ici ce n'est pas possible madame"  
arrrf mon bébé... et je lui explique "le matelas, ca me fait mal"  elle chipotte au reglage du matelat, et s'en va NONNNNNNNNN le matelas se gonfle au max, je souffre vraiment, c'est horrible, mon mari arrive enfin, les yeux pleins de larmes et tout blanc, en me disant," enfin tu es reveillé, mon coeur, desolé j'avais demander qu'on me rappel quand tu sors de la salle d'operation, ils l'ont pas fait, il me dit pleins de je t'aime, j'ai eu si peur, je t'aime, tu nous a fais si peur... " c'est donc vrai ce qu'il me raccontait l'infirmier, j'essaie de parler mais toujours pas de sons ne sortent de ma bouche, mon chéri lit sur mes levres, je demande vite des nouvelles de Liam, il m'explique qu'apres que je sois partie en salle d'op le petit a eu une détresse respiratoir, (poumons pas asser mature)et d'autre truc que j'ai oublié (à cause  de tout les medoc) et que comme je sais pas l'allaiter en plus il lui on mit une sonde et une perfusion... je comprend pas tout ce qu'il m'explique mais il me rassure a son sujet, je lui dit d'aller le filmé et de venir vite me dire comment il va maintenant, ce qu'il fait de suite, pendant ce temps, une des gyné qui m'on opéré vient me voir (ils etaient 4 gyneco a m'opérer + des SageFemme) je lui dis que le matelat me fait encore plus mal au ventre a chaque fois que ca gonfle et dégonfle, l'infirmier a coté dit "oui madame se plaind du matelas, il est pourtant au minimum, et ici nous n'avons pas d'autre lit",

MAIS JE M EN FOU JE VEUX UN AUTRE MATELAS!!!,

la gynéco dit, "telephoner au 10c (ou j'etais avant) et demander qu'on descende son lit, la laisser pas comme ca..." il se passe encore au moins 1h avant que j'ai mon lit, en meme temps je suis morte de trouille, j'ai deja si mal, il vont devoir me deplacer, ca va etre l'horreur..." enfin finalement le deplacement entre les deux lit ne me donne pas trop de douleurs supplementaire, il me font glisser ils sont bcp et enfin c'est mieu sur ce lit, mais je souffre encore toujours vraiment bcp,  changement de pose, une infirmiere remplace l'infirmier, elle voit les larmes couler toutes seules sur mes joues, j'ai mal, je me sens mal, j'ai pas mon bébé ca me fais si mal..., comme je me sens seule... vous n'imaginer pas a quel point je me sens seul... (j'ai renvoyer a nouveau mon cheri voir Liam, pour avoir des nouvelles fraiches), j'ai tellement mal... elle me dit, attendez, je vais voir le docteur trucmuche (me souvient plus des noms de tout les docteurs et compagnie que j'ai vu) lui demander ce que  je peux vous donnez pour vous soulagez, elle revient tres vite et me dit, je vous donne en intravenuse de la morphine, sur le temps qu'elle prepare la seringue mon chéri arrive, et m'explique les dernieres nouvelles de notre petit prince, il est tjs sur haute surveillance mais stable, le traitement continue pour lui...
L'infirmiere m'injecte la morphine, j'etais entrain de parler, et la au milieu de ma phrase je me sens... je sais pas expliqué, mais je peux vous dire que je sais c'est quoi un shoot maintenant... c'est pas planer, ca fais pas bon, mais ca fait que la douleur est la, mais qu'on la supporte...
 
il y a eu des moments ou meme avec le maximum de morphine que je pouvais avoir en intraveneuse, je souffrais encore, je me demandais quand ca allais s'arreter, rien que bouger le petit orteil me donnais des douleurs horrible dans le ventre, j'ai meme prier pour que ca arrete, (je suis pas pratiquente du tout, je crois pas en un dieu mais au bien et au mal) en plus je voulais allaité le petit mais avec la morphine, meme en tirant mon lait on aurait pas pu lui donner, j'ai essayé, promis, j'ai essayé pendant +/-10 heures sans morphine, mais j'etais incapable de m'assoire pour tenté de tirer mon lait, et puis a bout de force, la douleur ca fatigue... puis tellement mal, j'ai craqué, et a nouveau réclamer de la morphine au grand soulagement de mes proches et des gens qui m'entourait et supportaient pas me voir souffrir  arf... j'en pleure encore maintenant, j'ai pas voulu jouer au "heros" mais je voulais juste etre capable de donner de mon lait a Liam, pour qu'il prenne des force, et j'en etais meme pas capable... je pouvais pas le voir... et pas non plus le nourrir, en plus personne ne pouvais me dire combien de temps la morphine agissait dans le sang,( on a sur plus tard que ca n'agissait que quelques heures)  

je passe 4 jours comme ca, et bien entendu 4 nuits, et je peux vous assurez que j'ai compter les heures, le 3 eme jours je me sens mieu, enfin moin pire quoi, en plus on me promet que je pourrait voir Liam, 5 minutes, qu'ils sarrangeraient pour le faire venir... on me l'ammene quel bonheur mon bébé la a 1 m de moi dans sa couveuse, "donnez moi le s'il vous plait", on me le donne, enfinnnnnnnnnnnnnn je l'ai dans mes bras,  

Sans titre 3

et mon cheri a coté de moi le reste du monde n'existe plus...nous ne sommes plus que nous 3... mais tres vite on me le repprend mais on me le ramenera ce soir un petit peu, arf mon bébé....
le 4eme jour je commence a bouger bien plus et la ils decident que je peu remonter dans ma chambre, "yes, je pourais aller voir le petit tant que je veux en neo-nat"
 
ce que je ferais, je serais plus souvent en neo-nat, que dans ma chambre au désespoire de cheri qui veux que je me repose un peu plus :D 
 
J'ai appris une chose en tout cas, on pense actuellement qu'un accouchement on peut y aller la fleur au coin de la bouche, comme une balade de santé, et que si il est vrai des milliards de femme on eu des enfants sans problemes aucuns, d'autre en son morte ou on fallit en mourrir, donner la vie peu donner la mort... on oublie un peu vite que on peut mourrir d'un accouchement et que meme si il ne faut pas dramatisé le truc, faut pas non plus le dédramatisé... quand j'entends certaine personne dire (c'est pas la mere a boire... ca me retourne! ca peut etre facile, mais ca peut ne pas l'etre...)

j'ai fallit mourrir en donnant la vie ca apprend la vie...
 
je vais pas continuer a vous raccontez tout mon sejour a l'hopital, bien qu'il y a encore a dire, encore pas mal de douleurs et compagnie mais tout ce que je voyais c'etait mon fils, et que plus j'allais bien plus lui aussi et plus on etait ensemble plus on guérrissait (c'est pas moi qui le dit c'est les pédiatre et les docteurs) la pédiatre qui s'occupait de Liam ma dit que le petit a commencer a aller mal quand moi j'ai commencer a aller mal... et bien quand moi j'ai commencer a aller bien ... et j'ai pu commencer jour apres jour a allaité mon bébé a partir de son 6eme jours! Cool

 

J'aime mes enfants de toutes mes forces mais parfois, je ne peux m'empêché de penser au prochain que je n'aurrais jamais sans en avoir eu le choix...

03:09 Écrit par caro_ dans Liam, à la vie... | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook |

Commentaires

non mais ça va pas de me faire pleurer comme ça en lisant ta mésaventure !!! Chapeau à vous tous d'avoir enduré cette terrible épreuve . Je ne me doutais pas que ça avait été aussi horrible pour toi . C'est vrai que j'ai eu de la chance lors de mes deux accouchement et que je ne pensais pas que ça pouvais arriver . N'y aurait-il pas de l'erreur médicale là-dessous ? Vous êtes en bonne santé maintenant , c'est ça qu'il faut voir , il faut essayer de rester positifs . Même si une part importante de toi tant physiquement que psychologiquement t'a été enlevée .
Bizz et bon week-end

Écrit par : valérie | 15/08/2008

Bonjour Caro.. Hé bien, en voilà une surprise, je ne me rappelle pas avoir lu que sa c'était si mal passé...Tu as bien failli ne jamais le raconter ! ! !
Ma fille c'était le contraire, l'accouchement c'est super bien passé mais c'est après que ça a foiré !Tu as du lire les péripéties avec Maxence, mais pour elle comme pour toi, on y pense plus sereinement maintenant...Ils sont si mignons !
Je te souhaite une merveilleuse fête de Marie et te fait de gros gros bisous

Écrit par : Chadou | 15/08/2008

Ton témoignage... m'a toute retourné... Pas beaucoup de mots par rapport à ce que tu as vécu...
A la fin de ton récit, ce que j'ai pu comprendre, c'est que Liam était plus performant que tous les antidouleurs... C'est ça aussi la magie d'être maman!
Je t'embrasse

Écrit par : Rachelle | 15/08/2008

et ben après avoir lu ton aventure je vais un peu prendre l'air je suis toute pale !!!
je n'ai pas eu d'enfant mais je peux m'imaginer la douleur !!! mais je suppose qu'on oublie vite.
et le principal c'est que vous soyez à l'heure actuelle en pleine forme. Personnellement je n'ai jamais pensé que accoucher n'était rien...ma mère a eu aussi les pires souffrance avec moi et à l'époque y avait pas toutes les technologies
gros bisous à vous tous xxxxxxxxxxxx

Écrit par : nays | 15/08/2008

Dur très très dur! je n'ai pas su le relire je te l'avoue! c'était trop dur la première fois que je l'ai lu!! mais je te fais d'énorme bisous et profite bien de ceux que tu as et qui sont là tous les jours avec toi, en bonne santé même si je sais que c'est quelque chose qui restera toujours graver dans les cellules de ton corps! ça ne s'oubliera jamais! et c'est vrai que le temps passe vite et qu'on aimerait les garder tout petits pour toujours! mais penses que tu auras peut-être d'autres choses qui te rendront heureuse quand tes enfants auront grandi et qu'ils auront des enfants à leur tour et que tu seras leur grand-mère, tu pourras en profiter aussi encore de petits boutstchou!!!! bisous

Écrit par : Syviane | 15/08/2008

coucou... Ouf... j'aurais mieux fait de suivre ton conseil et de ne pas lire tout ça...
Mais j'ai lu les premiers mots et puis les suivants... et je voulais savoir donc impossible de m'arrêter...
Impossible aussi d'arrêter mes larmes...
Tu as raison, un accouchement, ce n'est vraiment pas anodain, c'est à prendre au sérieux, même si heureusement, dans le majorité des cas, la douleur fait très vite place au bonheur...
J'me rassure un peu là lol !
Merci pour ce moment intime que tu nous fait partager, chaque jour, j'ai l'mpression d'être un peu plus proche de toi et de quelques autres mamans des blogs, c'est fou de ressentir ça sans jamais s'être rencontrées...
Bisous Caro... et que la suite ne soit QUE DU BONHEUR je te le souhaite de tout coeur !

Écrit par : Mél@ et ptit Théo | 15/08/2008

merci de ce réçit et merci de partager et gros bisous gros bisous ma caro
tu es une maman super et très courageuse

Écrit par : matisse | 15/08/2008

Et bien... je m'attarde sur ton blog, ce que tu écris me touche énormément!! Ce n'était pas ton heure tu as encore la vie devant toi et celle de tes enfants pour la vivre avec eux... Félicitations en tt cas pour ta force, celle de Liam et de ton coeur.
Je n'ai pas su arrêter les qques larmes qui me coulaient sur les joues, je suis touchée!
Aujourd'hui comment vas tu?

Bisous
A bientôt.

Écrit par : C.P. | 15/08/2008

bonjour Caro et bien on peut dire que tu as souffert,je suis d'accord avec toi quand tu dis que c'est facile d'accoucher,mais pas pour tout ,biensûr que l'on peut perdre la vie! mais je suis contente pour toi et le petit Liam que vous allez mieux,tu as été très courageuse après tout ce que tu as endurer! je te félicite! je te remercie aussi d'être passée sur mon blog. gros bisous à ta petite famille et à toi aussi biensûr .

Écrit par : francesca | 15/08/2008

merci bcp de m'avoir repondu =D
oui j utilise deja photofiltre
la je vien de telecharger photochop
donc on va voir ce que cela donne
mais franchement ils sont super tes montages
bonne continuation =D
a bientot ^^

Écrit par : francesca | 15/08/2008

La vie plus forte que tout ! Merci pour ton message sur mon blog, Caro..
J'ai pas pu tout lire de ton expérience, l'emotion est forte... ll y a des épreuves dans la vie qui nous font avancer à pas de géant...la vie est plus forte que tout je crois, c'était pas ton heure et tu as encore tant de choses à donner autour de toi et à ton petit Liam... lui aura débuté sur terre sur les chapeaux de roue, cela l'a marqué c'est sûr.. ce sera chouette si tu pouvais lui en parler plus tard pour qu'il comprenne tout ce qui vous est arrivé. Je t'embrasse et bonne continuation !

Écrit par : Laurence | 15/08/2008

*oo* Tu me l'avais déjà raconté...
Te relire me laisse cette fois-ci aussi sans mot.

Juste te dire, t'es une super nana Caro !

Gros bisous :-))

Écrit par : Loo | 15/08/2008

J'en reste sans voix Mon dieu, je ne savais pas qu'à l'heure actuelle, cela pouvais encore arriver.
Je sais par mes amies, collègues, ... que j'avais été assez priviliègée il y a 16 ans (accouchement provoqué mais tout naturel vu que cela allait tellement vite que je n'ai pas eu droit à la péridural - en pleine nuit l'anesthésiste n'aurait pas été là à temps).
Mais j'ai eu très dur à lire ton témoignage.
Tu as dû en voir de toutes les couleurs.
Heureusement le petit Liam a été là pour t'encourrager ainsi que ton homme.
Il est vrai que l'amour est au dessus de tout.
Quand on voit par où tu es passée, profit en bien. Tu n'as que le bonheur que tu mérites.

bisous ...

Écrit par : Pascale | 15/08/2008

oufff quelle histoire !! mais l'important c'est que la maman et l'enfant se portent bien ..c comme qu'on dit ;)
perso j'ai pas d'enfant et suis pas du tout attirée par la maternité ,mais bravo pour ton courage :)
gros bisous et beau we surtout ^^

Écrit par : bio | 15/08/2008

Cela me fait repenser à mon accouchement même s'il n'a pas été aussi pénible que toi! je ne peux pas oublié non plus que Lucie est née à 27,5 semaines et ne pesait que 1,550 kg à la naissance!! Et oui et ça à cause de toutes sortes de facteurs extérieurs à moi-même qui m'ont mis le stress et la pression! un mauvais environnement! Bin oui en fait j'étais tellement sous pression que je me suis fort repliée sur moi-même et j'ai coupé beaucoup les ponts avec beaucoup de gens même très proche! Ce qui ne m'a pas aidé du tout!!! Je me rappelle comme cela a été pénible. Elle est restée un mois et demi à l'hôpital et une quinzaine de jours en couveuse! Elle a toujours bien évolué, heureusement! Quand je suis revenue à la maison, je devais aller à l'hôpital en bus pour aller lui donner le lait que je tirais car mon homme travaillait et nous n'avions qu'une voiture (toujours maintenant). Je me rappelle un jour, il y avait eu grève des bus alors j'avais fait appel à un taxi pour aller jusqu'à l'hôpital!!! Je me promenais avec une sacoche isotherm pour bien garder le lait au frais! Mais ce jour là avec le taxi, il faisait très chaud donc c'était pas le top! Je te passe des détails car quand Lucie est revenue à la maison, d'autres difficultés sont venues! mais on s'en est sorti!!! Oui elle a du garder un monitoring pendant 6 mois! et puis le côté matériel n'était pas très au point quoi!! enfin voilà une partie de l'histoire...Voila pourquoi, maintenant on attend vraiment le bon moment pour avoir un deuxième car je n'ai pas envie de recommencer ça une deuxième fois et j'ai vraiment envie de bien en profiter! ça nous a mis une bonne gifle et comme tu dis ça apprend et ça fait fort avancer dans la vie! Gros bisous au ptit Liam et à toi aussi.

Écrit par : Sylviane | 15/08/2008

;o) Que veux-tu, la curiosité est un sacré défaut !
Au fait, juste une question... Pourquoi aviez-vous décidé de provoquer ton accouchement ?
Mon accouchement pour Théo était lui aussi provoqué mais il s'est déroulé dans des conditions de rêve ! Un des plus beaux moments de ma vie ! Ca m'aide à ne pas trop stresser pour le deuxième ! Même si avec l'échéance qui diminue, je commence à y penser souvent... J-64 ! On verra bientôt sa petite bouille au numéro deux !
Bisous

Écrit par : Mél@ et ptit Théo | 16/08/2008

ma caro aujourd'hui je te souhaite un joyeux anniversaire et tu es là grace a des medecins qui ont pris la bonne descision qui fait que tu es la avec tes enfants et ton amoureux et nous alors n'ai pas de regrais la vie est belle!!!!!

Écrit par : soso | 16/08/2008

Tout d'abord merci pour ta visite sur mon blog et pour les commentaire !

J'ai lu l'article de ton accouchement ! je t'admire beaucoup pour tout le courage dont tu as fait preuve !!! vraiment !! on peut dire que le detin ne t'as pas filé un coup de pouce à ce moment ! Mais au final l'amour que tu porte à ton fils est infiniment plus grand je pense !!! Je te souhaite tout le bonheur du monde à toi et ta petite famille !
Et surtout ne garde en toi que les meilleurs moment !!! à très vite

Écrit par : isa | 17/08/2008

merci pour le commentaire sur notre blog ca fait plaisir :)
en tout cas ton blog est bien !
bonne continuation @+

Écrit par : amnesia-rock | 18/08/2008

Tu peux vraiment dire que tu es une femme forte, Felicitation donne tout l'amour a ton bébé & ne pense pas au prochain que tu ne pourras pas avoir. Pense a la vie de ton bébé, parce que vous etes vraiment une famille forte.

Écrit par : Laura | 18/08/2008

que c'est triste!!! j 'ai ete vraiment touché par ce récit ,c'est vrai que l'accouchement n'est pas une partie de plaisirs j'ai eu tess à 33sa et sa fait vraiment peur quand son 1er bébé va en neo nat pour 1 mois et pour lemmy j ai accouche à 3 semaine du termes mais avait un petit poids il est resté 15jours je sas pas ce que c'est que d'accouché sans problème et d'avoir mon bebe dans la chambre avec moi....pour moi sa ete grossesse et naissance compliqué je comprend ce que tu as du ressentir ...mais ce qui me chagrinne le plus c'est ce que tu as perdu en donnant la vie!!toutes mes félicitation à toi ptite maman courage!!!ils sont trop beau tes bebes c'st la plus belle des consolations
grosses bise
manuelle

Écrit par : emmanuelle | 21/08/2008

Les commentaires sont fermés.